Investissement Viticole

France Valley, spécialiste de l'appellation Champagne

Parmi les actifs fonciers, le viticole, en France, est incontournable ; tout particulièrement dans l’appellation Champagne. Celle-ci produit environ 6% des volumes de vins en France, mais représente 22% des exportations en valeur. Le foncier Champenois c’est 1% de la surface viticole française, mais 21% en valeur.

Cependant, seule 0,6% de la surface est échangée chaque année en Champagne, et ces transactions ne sont pas accessibles aux investisseurs privés. France Valley propose donc d’investir sous la forme de parts des GFV (Groupements Fonciers Viticoles), ou d’actions de Foncières dont elle assure la gestion.

France Valley, seule Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’AMF à intervenir en Champagne, sélectionne les vignes, les fait expertiser, les négocie, rédige les baux, assure le suivi des exploitations et assure la gestion administrative, financière et fiscale des GFV et des Foncières.

Foncière France Valley Champagne

En partenariat avec la filière Champenoise, France Valley lance une foncière viticole en Champagne












3 raisons
pour investir
en Champagne

Un potentiel de performance

Les performances de cet investissement ne sont pas garanties, et il existe un risque de perte en capital. Cependant, le potentiel est là.

L’activité des GFV et des Foncières gérés par France Valley est d’acquérir des vignes en Champagne, d’en confier l’exploitation à un viticulteur, qui conserve les deux tiers de la récolte. Le tiers restant est apporté en coopérative ou vendu au négoce, générant les revenus et donc les potentiels dividendes. Ces derniers resterons modestes.

La performance sera surtout fonction de l’évolution de la valeur du foncier, et donc de son marché. Sans que cela puisse être garanti, France Valley considère que ce potentiel est important à moyen terme : l’augmentation de la consommation de Champagne en Asie (le Japon est devenu le troisième importateur en 20 ans), devrait augmenter le besoin de raisin, et donc de foncier pour répondre à la demande.

Des atouts fiscaux

Les dispositifs fiscaux décrits ci-dessous ne sont pas automatiques. Ils dépendent de la situation de chacun, qui doit être étudiée individuellement. Ils ne sont pas identiques entre les GFV et les Foncières, et ne sont pas toujours cumulables. Enfin, ils ne peuvent constituer le seul objectif de l’investisseur.

Réduction d’IR

(Article 199 terdecies 0 A du CGI)

Réduction d’IR de 18% du montant investi, dans la limite d’une souscription de 50.000 euros pour une personne seule et de 100.000 euros pour un couple, soit une réduction d’impôts respectivement de 9.000 euros et 18.000 euros. Cette réduction est soumise au plafonnement global des niches fiscales de 10.000 euros
En contrepartie, les Actions ou les Parts sont bloquées pendant une durée minimale de 5 ans ½ à 7 ans, sous réserve du marché secondaire, et vous prenez un risque de perte en capital

Exonération de droit de transmission

(Art. 793 et 793 bis du CGI)

Abattement de 75% des droits fiscaux en cas de transmission (donation ou succession), jusque 300.000 €, puis de 50%, sans limite de montant. Cet abattement s’applique sur la valeur des actifs viticoles, pas sur la trésorerie.

En contrepartie, les Parts doivent avoir été détenues 2 ans avant la transmission, puis doivent être conservées au moins 5 ans par les héritiers ou donataires.

Un investissement qui a du goût

Les investisseurs, lorsqu’un dividende leur est proposé (non garanti), peuvent décider, individuellement, chaque année, de le convertir en bouteilles de Champagne. Les bouteilles étant négociées au prix producteur, cette conversion apporte un surcroît de performance, et surtout, permet de concilier investissement et plaisir !

Pour le lancement de la Foncière France Valley Champagne, France Valley a réuni plus d’une centaine de ses partenaires professionnels du Patrimoine.

Logo Fr3 Groupement Forestier

Témoignage concret sur le rôle de la Foncière France Valley Champagne auprès des vignerons et de l’ensemble de la filière sur France 3 Grand Est

France Valley explique en une minute le fonctionnement et les atouts de la Foncière France Valley Champagne.








Principaux
risques
associés

Performances

Les performances de cet investissement ne sont pas garanties, et il existe un risque de perte en capital. En particulier, le rendement d’un tel investissement dépendra de la récolte, donc des aléas de la météo. D’autre part, la productivité des vignes dépend de leur état sanitaire. Enfin, la valeur du foncier peut diminuer dans le temps : si elle a progressé pendant les 20 dernières années, cela ne préjuge pas des performances futures.

Liquidité

France Valley organise le marché des Parts et des Actions, mais leur liquidité ne peut être garantie, tant en termes de délai que de prix. Elle dépendra de la demande et pourra  prendre du temps. L’investisseur veillera donc à ne pas investir une épargne représentant une part trop importante de son patrimoine, ou une somme dont il pourrait avoir besoin rapidement. La durée d’investissement conseillée est de 10 ans au moins.

Contreparties fiscales

Les dispositifs fiscaux décrits ci-dessus ne sont pas automatiques. Ils dépendent de la situation de chacun, qui doit être étudiée individuellement. Ils ne sont pas identiques entre les GFV et les Foncières, et ne sont pas toujours cumulables. En outre, ils ne peuvent constituer le seul objectif de l’investisseur. Enfin, ces avantages sont accordés en contre partie d’un risque de perte en capital, et d’une durée de blocage des Parts ou des Actions.

 

En outre, s’agissant des GFV, qui sont des Sociétés Civiles, la responsabilité des Associés n’est pas limitée à leurs apports.

 

Avant toute décision d’investissement, les investisseurs doivent étudier attentivement le Document Synthétique d’Information (le cas échéant), la Plaquette Commerciale, les Statuts et le Document d’Informations Clés.

Il est rappelé que les parts de GFV ne peuvent faire l’objet de démarchage au sens de l’article L. 341-1 du Code Monétaire et Financier, d’offre au public au sens de l’article L. 411-1 du Code Monétaire et Financier et sont commercialisées auprès d’un cercle restreint d’investisseurs, sous réserve que ces investisseurs agissent pour compte propre. Les documents joints à ce courriel sont non contractuels et fournis à titre d’information ; leur communication et le contenu de ce site ne constituent en aucun cas une prestation de Conseil en Investissement Financiers, une Offre au ou une recommandation fiscale.

Conformément au I.1 de l’article L.411-2 du Code Monétaire et Financier, l’offre d’Actions de Foncière est ouverte au public et d’un montant inférieur à 8 millions d’euros. Dès lors, elle ne donne pas lieu à un prospectus soumis au visa de l’Autorité des Marchés Financiers.