Le bois est présent dans beaucoup de produits de consommation. L’énergie bien sûr (le bois est la première ressource renouvelable en France pour produire de l’énergie), dans la construction de plus en plus, notamment pour séquestrer du carbone, mais aussi dans de nombreux équipements, dans le textile, et dans tous les produits où il substitue à l’usage de plastique.


Or, la valeur d’une forêt, à 80%, c’est du bois. Ainsi, sans que cela préjuge des performances futures, on observe historiquement qu’investir en forêt permet à l’investisseur forestier de compenser l’inflation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.